lexique

Indice de référence des loyers

Définition : Indice de référence des loyers

L’Indice de Référence des Loyers (IRL) est une référence que l’INSEE calcule en tenant compte des variations des prix à la consommation. Il est utilisé pour que la révision régulière des loyers ne soit pas excessive.

L’INSEE publie un indice de référence tous les trimestres afin de bien encadrer la hausse des loyers. Les propriétaires pourront alors augmenter les loyers de manière raisonnable. 

L’INSEE calcule l’IRL en se basant sur l’indice des prix à la consommation. L’IRL s’applique aussi bien aux biens en location vide qu’aux logements loués en meublé.

Lorsque l’IRL est utilisé comme base pour réviser les loyers, les locataires sont protégés. En effet, les loyers ne risquent pas de varier trop vite et n’augmenteront pas trop brutalement. Les locataires ne se verront pas obligés de verser un loyer trop élevé par rapport à leur pouvoir d’achat. 

De leur côté, les propriétaires peuvent toujours augmenter les loyers en tenant compte de cet indice. Il faut noter que l’entretien régulier du logement en location contribue également à améliorer le montant du loyer. C’est naturellement également valable pour les locations en statut Loueur Non Meublé Professionnel.

Pour calculer l’IRL, l’INSEE consulte la moyenne de la variation des prix à la consommation (sans compter le prix du tabac, ni les loyers) sur les 12 derniers mois. 

Ce calcul est effectué tous les trimestres pour que les propriétaires puissent calculer la différence entre l’IRL actuel et l’IRL du même trimestre il y a un an. Ainsi, l’IRL applicable ne doit pas être supérieur au taux d’évolution lorsque ces indices sont comparés.

Vous pouvez choisir entre le dernier IRL publié par l’INSEE avant la date fixée dans le contrat de location pour augmenter le loyer et le dernier IRL déterminé par l’INSEE au moment de la signature du bail. Si la signature est faite au 3e trimestre, vous devez vous baser sur l’IRL du 3e trimestre de chaque année pour définir le montant de l’augmentation maximale applicable.

Je teste mon éligibilité LMNP

FAQ

La défiscalistation de A à Z

01. Comment amortir un bien en LMNP ?
LMNP vous a repondu :
Lorsque vous investissez dans une Location Meublée Non Professionnelle et que vous choisissez le régime réel, vous pouvez profiter de l’amortissement locatif. Il s’agit d’un système qui consiste à déduire certaines charges et d’amortir la valeur du bien immobilier acheté. Le statut de loueur en meublé non professionnel vous permet de profiter d’un avantage fiscal […] En savoir plus ->

02. Défiscalisation immobilière : comment ça marche ?
LMNP vous a repondu :
Confrontées au déficit structurel de logement en France, les autorités compétentes qui se sont succédées au pouvoir ont créé des mesures fiscales pour pousser à la construction de biens neufs et à la rénovation des logements anciens. Ces différentes mesures fiscales sont englobées dans un seul groupe appelé dispositifs de défiscalisation immobilière. Ces différents dispositifs […] En savoir plus ->

03. Réduction d’impôts accordée en LMNP : comment la calculer ?
LMNP vous a repondu :
La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) permet de bénéficier de réduction d’impôts sur le LMNP intéressante, en particulier lorsqu’elle est cumulée avec le dispositif Censi-Bouvard. La réduction d’impôt accordée en LMNP est calculée sur la base du prix d’achat du bien immobilier et des frais divers (honoraires du notaire, commissions des agents immobiliers, droits d’enregistrement, […] En savoir plus ->

04. Comment déclarer ses revenus en LMNP ?
LMNP vous a repondu :
Avec le LMNP Censi-Bouvard, les revenus locatifs sont catégorisés dans les revenus BIC. Les investisseurs peuvent choisir entre le régime micro BIC ou le régime réel. Lorsque les trois conditions cumulatives suivantes sont remplies, c’est le régime réel qui s’applique de plein droit : 👉L’investisseur doit exercer son activité en nom propre ;👉 Il doit être […] En savoir plus ->