lexique

Amortissement locatif

Définition : Amortissement locatif

Au fil des années, la valeur des biens immobiliers diminue à cause de la vétusté. Ce processus naturel entraîne une perte qui peut être déduite des revenus locatifs, sous certaines conditions. 

Cette déduction, prévue dans les règles comptables, correspond à l’amortissement locatif. En général, l’amortissement locatif est mis en place par les autorités compétentes pour encourager les investissements locatifs.

👉 L’amortissement dans le cadre d’une location nue :

Comme la location nue rentre dans la catégorie des revenus fonciers, la déduction de l’amortissement n’est pas applicable dans le cadre de ce régime. Des régimes qui facilitent le processus de défiscalisation immobilière ont été mis en place :

– le régime Périssol (amortissement de 10% du prix d’achat du bien pendant les 4 premières années, puis 2% pendant les 20 ans qui suivent),

– le régime Robien et le régime Besson (amortissement de 8% pendant les 5 premières années, puis 2,5% au cours des 4 années qui suivent), etc.

Bien que ces dispositifs ne soient plus applicables aux nouveaux investissements, ils continuent toujours à produire des effets.

👉 L’amortissement dans le cadre d’une location meublée :

Les revenus et les charges issus d’une location meublée sont soumis au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Ce régime prévoit l’amortissement des biens immobilisés à l’actif. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de choisir ce régime pour bénéficier des amortissements.

Lorsque les biens immobiliers en location meublée sont soumis au régime réel, c’est la méthode d’amortissement par composant qui s’applique. Chaque élément est pris en compte en fonction de leur durée d’usure : gros œuvre, façade, toiture, etc.

Par exemple, si le gros œuvre a coûté 250 000€ et qu’il est amorti au bout de 50 ans, le propriétaire peut bénéficier d’un amortissement de 5 000€ (250 000€/50) déduit de ses revenus imposables annuels.

Je teste mon éligibilité LMNP

FAQ

La défiscalistation de A à Z

01. Investir dans une chambre Ehpad : est-ce réellement intéressant ?
LMNP vous a repondu :
Avec l’espérance de vie des personnes âgées qui augmente et le nombre croissant des seniors de plus de 75 ans, les besoins en infrastructures explosent et les places disponibles en EHPAD ne permettent pas encore de répondre à la demande. Il s’agit ainsi d’un marché opportun pour réaliser un investissement rentable et pour participer à […] En savoir plus ->

02. Comment investir dans une résidence étudiante ?
LMNP vous a repondu :
Si vous envisagez d’investir dans le neuf, pourquoi ne pas choisir un logement étudiant ? Il s’agit d’un marché dynamique qui vous permet en plus de profiter d’avantages fiscaux. Grâce aux dispositifs Censi Bouvard et LMNP étudiant, la rentabilité de votre investissement locatif en résidence étudiante est beaucoup plus élevée. Renseignez-vous sur ces types d’appartements neufs […] En savoir plus ->

03. LMNP résidence senior : est-ce un investissement recommandé ?
LMNP vous a repondu :
Aujourd’hui, si le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans est en constante augmentation, les experts attirent l’attention sur une croissance beaucoup plus rapide de la population des personnes âgées ne présentant aucun signe de dépendance. Ces personnes peuvent continuer à vivre dans leur domicile. Cependant, de plus en plus de seniors autonomes […] En savoir plus ->

04. Qu’est-ce que le LMNP Tourisme ?
LMNP vous a repondu :
La location meublée en résidence de tourisme figure parmi les formules d’investissement immobilier les plus prisées. L’investissement LMNP résidence de tourisme assure une rentabilité locative intéressante et des avantages fiscaux non négligeables. Par ailleurs, la facilité de gestion rassure également les investisseurs. Avant de vous de lancer, informez-vous sur les réglementations et les avantages d’investir […] En savoir plus ->